Le Contrat de rivière Haute-Meuse (CRHM) est l’un des premiers contrats mis en place en Wallonie. Dès 1992, les autorités locales adoptent cette initiative et la Charte de la Haute-Meuse est signée en 1994. Le 24 juin 1996, le premier programme d’actions établi pour une durée de 5 ans est signé par les partenaires. Il est suivi en 2002 par un second programme d’actions. Ces deux premiers protocoles d’accord concernent alors uniquement la vallée de la Meuse proprement dite d’Hastière à Namur. En 2005,  le territoire du CRHM est élargi aux principaux bassins versants des affluents mosans et de nouveaux partenaires intègrent le contrat. Entre 2006 et 2009, un troisième programme d’actions est mené sur les affluents de la Meuse. Entre 2010 et 2013, après un nouvel élargissement du territoire couvert par le CRHM (cf. Figure 1), les partenaires ont mené un quatrième plan d'actions autour de la Meuse et de ses différents affluents.

Aujourd'hui, un nouveau programme d'actions est en cours de réalisation de 2014 à 2016 (le cinquième). Celui-ci a été signé par l'ensemble des partenaires en date du 11 décembre 2013 au Château d'Halloy à Braibant. Il visera à restaurer, protéger et promouvoir les cours d'eau des sous-bassins hydrographiques Meuse Amont et Oise dans les 23 communes partenaires du CRHM.

 

 

Figure 1 : Evolution de l’adhésion des communes au CRHM